10.06.2018

Comment choisir ses chaussures pour la randonnée ?


« Pour bien randonner, il faut bien choisir ses souliers ! » Telle devrait être la devise du randonneur aguerri ! En effet, bien choisir ses chaussures de randonnée est indispensable. Mal adaptées, elles peuvent rendre la marche désagréable voire dangereuse, blesser le pied et dégoûter de l’exercice. Mais comment faire le bon choix parmi tous les modèles disponibles ? Nos experts vont vous aider à trouver chaussure de randonnée à votre pied.

Choisir les chaussures adaptées à son activité

Bien choisir vos chaussures de randonnée, c’est tout d’abord connaître les différents modèles disponibles sur le marché et opter pour le plus adapté à vos besoins et vos activités. Sandales de marche, chaussures de courtes ou grandes randonnées ou encore chaussures pour la marche active… A vous de définir l’utilisation principale de vos chaussures et de choisir le modèle en conséquence.

Les chaussures de courtes randonnées : souplesse et légèreté

Les chaussures de courtes randonnées sont l’un des modèles les plus vendus, de par leur polyvalence et leur légèreté. Souvent à tige moyenne ou basse, elles protègent parfaitement le pied et sont dotées de semelles épaisses et cramponnées afin de réduire les risques de blessure. Elles sont parfois imperméables et offrent de plus une très bonne respirabilité.



Ce type de chaussures est particulièrement adapté aux randonnées de quelques jours, en moyenne montagne et dans des conditions non extrêmes, avec un sac à dos relativement léger.

Les chaussures de grandes randonnées : résistance et confort

Relativement similaires aux précédentes, les chaussures de grandes randonnées possèdent une semelle plus rigide et un intercalaire assez épais. Souvent à tige haute – c’est-à-dire montantes -, elles sont idéales pour les randonnées de plusieurs jours ou pour certains treks.

 

 

 Résistantes et fiables, elles offrent un maintien ainsi qu’un confort particulièrement appréciable dans la durée.

Les chaussures de marche active : maintien et adhérence

Initialement conçues pour la course ou la marche sportive, les chaussures de marche active sont également idéales pour s’aventurer sur des terrains particulièrement techniques. Elles offrent un très bon maintien, une grande protection et permettent un bon déroulé du pied.

 

 

Elles sont toutefois moins résistantes que des chaussures de randonnée et s’useront donc plus rapidement.

Les sandales de marche : respirabilité et légèreté

Les sandales de marche sont le meilleur allié des randonnées et balades estivales à travers les champs : elles sont très légères et offrent une respirabilité maximale.

Particulièrement adaptées à la chaleur, elles sont acceptables sur les chemins faciles et plats, mais sont toutefois à proscrire sur des terrains plus difficiles, de par leur maintien et leur protection relativement précaires.

Analyser les caractéristiques des chaussures de randonnée

Après avoir défini vos besoins spécifiques, n’oubliez pas d’analyser les différentes caractéristiques des chaussures de randonnée. En effet, bien choisir votre paire, c’est aussi connaître les éléments qui la composent et leur rôle, afin de l’adapter à votre niveau et à votre pratique.

La qualité de la semelle

Cuir ou tissus synthétiques, à vous de choisir ! Le cuir est naturel et imperméable, mais il nécessite un très bon entretien et n’est pas très respirant. Les tissus synthétiques sont quant à eux très respirants, mais parfois perméables. Le choix du matériau se fera donc en fonction de vos besoins, du type de météo et de terrain que vous rencontrerez le plus souvent.

La hauteur de la tige

La hauteur de la tige de vos chaussures joue un rôle essentiel dans votre protection. Plus la tige sera haute, plus elle apportera de la sécurité et protègera vos chevilles et vos pieds des chocs, coupures, foulures et autres entorses.

 

 

Trouver la chaussure adaptée à son pied

 

 

Outre le modèle et ses différentes caractéristiques, la taille tient également une place primordiale dans le choix d’une paire de chaussures de randonnée. Pour ne pas commettre d’impair, quelques conseils sont à prendre en compte avant l’achat :

• Si vous optez pour une paire de chaussures à tige haute : choisissez une pointure de plus que votre pointure habituelle. Vos orteils doivent être parfaitement à l’aise et ne pas risquer de frotter, notamment durant les descentes. Veillez cependant à ne pas choisir une paire trop grande, qui entraînerait une perte de sensations, un mauvais maintien et l’apparition d’ampoules douloureuses ;

• Si vous optez pour une paire de chaussures à tige basse : prenez une demi-taille au-dessus de votre pointure habituelle. Souple, ce type de chaussures s’étire lorsque les pieds gonflent et se détend légèrement après les premières sorties. De plus, l’aération étant meilleure et l’effort souvent moins long, les pieds gonflent un peu moins.

Pour être sûr de votre choix, l’idéal est d’essayer vos chaussures en fin de journée, idéalement après avoir marché, pour une bonne mise en condition. Le test est à réaliser avec une paire de chaussettes de randonnée pour une meilleure prise en compte de leur volume dans la chaussure.