11.10.2016

Comment bien choisir son sac à dos


Pour éviter de se casser les vertèbres pendant une marche, opter pour un sac à dos de qualité et adapté à sa morphologie, c’est déjà s’éliminer pas mal de problèmes. Sachez qualifier le type de sac à dos dont vous avez besoin : pour de l’alpinisme, un trail haute montagne, un voyage ? Pour quelle polyvalence ? Priorité à la praticité ou légèreté ? Quelle durée de vie ? 

bloc seo image

Quel sac à dos choisir ?

Le premier critère de choix pour un sac à dos est la durée de votre sortie

On ne porte pas le même sac selon que la randonnée sera courte ou longue.

    • - Pour une sortie à la journée : un sac de moins de 40L suffit. La ceinture ventrale, plus fine, sert essentiellement à stabiliser le sac.

  • - Pour des aventures plus longues, type GR20, optez pour un sac d’un volume de 45 litres minimum. Le sac doit être pourvu d’un système de portage résistant plus complexe permettant de transférer le poids. « Pour porter un gros volume pendant longtemps, 70 à 80% du poids doit être appuyé sur les hanches, indique Clément Farcy, l’un des développeurs de sac à dos chez Lafuma. La construction spécifique reporte son poids sur la ceinture, large et rembourrée, qui englobe bien les hanches ».


Les différents types de sacs à dos

Le sac à dos rando

sac_a_dos_02
 

Pour une petite randonnée de deux ou trois jours, un sac de 40 litres maximum suffit. Côté accessoires, on peut trouver :

    • - Un porte-tente ou porte-raquettes

  • - L’emplacement pour le porte-bâton ou porte-piolet pour l’alpinisme .

  • - Le Camel bag ou autre système d’hydratation, un porte documents, des poches latérales fermées à l’aide d’un zip.

Retrouvez tous nos sacs à dos randonnée.



Le sac à dos trekking

sac_a_dos_03
 

Les sacs à dos de trek, prévus pour des randonnées sur le long cours, sont de grande capacité, à partir de 45 litres. Au-delà, il peut être compartimenté : le fond du sac est séparé du haut. Ils sont conçus comme les sacs de randonnée, avec une ou deux poches au niveau de la ceinture ventrale, des ponts de sangle qui servent à attacher le matériel de camping à l’extérieur (tente et tapis de sol). Son accessoirisation est complète : protection contre la pluie (raincover amovible), bretelles ergonomiques, large poignée frontale.

Retrouvez tous nos sacs à dos trekking

Le sac à dos de marche nordique

 

Pour cette activité outdoor, un sac léger de 10 à 20 litres sera tout à fait adapté pour glisser une gourde, des barres énergétiques et une veste de pluie.

Retrouvez tous nos sacs à dos adaptés à la marche active

Pour quel design de dorsale opter ?

Le dos est une zone stratégique qui concentre toute l’attention des développeurs de matériel de randonnée. Pour maximiser le confort du marcheur, il existe plusieurs types de dorsale qui influencera votre choix lors de l’achat d’un sac à dos. Tout dépend de l’activité.

 

 

Dos ventilé

 

Une sorte de filet appelé « mesh » est tendu sur une armature courbe au contact du dos. Grâce au déport de charge, il est possible de passer la main dans le dos, ce qui assure une excellente ventilation. C’est ce qui se fait de mieux pour évacuer la transpiration. Inconvénient : l’armature occupe du volume sur l’intérieur du sac. Si ce système est idéal pour randonner sur une longue distance, il ne convient pas aux sports plus actifs.

Dos au contact

Une plaque de mousse rigide jouant le rôle d’une armature, dense et thermoformée, est modelée de canaux de ventilation et de perforations pour maximiser la ventilation. La charge est plaquée contre le dos mais seulement sur des zones très précises. Parfait pour les sports actifs comme le vélo.

Dos moussé

Le mesh assure la ventilation par sa construction alvéolée. Ils varient en rigidité et en poids selon l’usage et le volume du sac à dos.

Dos femme

 

Le sac de randonnée femme est pensé avec des hauteurs de dos réduites et des formes de bretelles en forme de « s » pour libérer la poitrine.

Comment remplir son sac à dos ?


 


Choisir le design idéal de son sac en fonction de son activité est impératif pour ne pas se blesser. Pour améliorer votre confort, attention à bien répartir le volume pour ne pas être déséquilibré pendant la marche. Utilisez les sangles de compression pour maintenir le paquetage compact.

  • - Règle n°1 : Garder à portée de main le matériel dont on aura besoin régulièrement.
  • - Règle n°2 : Même si le sac est volumineux, évitez le superflu.
  • - Règle n°3 : Le centre de gravité du sac est le milieu du dos. Placez les objets lourds au plus proche du dos (pas à l’extérieur du sac) et sous les épaules.


Conseils :

  • - Evitez que vos affaires ne bougent : vous serez déséquilibré pendant la marche.
  • - Utilisez les sangles de compression pour maintenir le paquetage compact.