16.05.2018

Comment gérer vos déchets en randonnée ?


Avec plus de 18 millions de randonneurs, la randonnée est l’un des sports favoris des Français. Facilement accessible, elle permet aux petits comme aux grands de s’émerveiller devant la beauté de Mère Nature et de profiter du grand air. Néanmoins, pour préserver notre environnement et permettre aux générations futures de jouir des mêmes paysages, il paraît primordial de contribuer à sa préservation en adoptant des gestes simples et en apprenant à gérer nos déchets avant, pendant et après la randonnée.

Gérer les déchets en randonnée

L’alimentation et l’hydratation sont les premières causes de déchets présents sur les sentiers de randonnée. Canettes, bouteilles en plastique, emballages alimentaires… Autant de détritus jetés dans la nature qui polluent les sols, les eaux et qui sont dangereux pour les hommes et les animaux. Pour réduire votre empreinte et préserver l’environnement, des gestes simples peuvent être adoptés :

    • - Réalisez vous-même vos encas et vos déjeuners avant de partir et placez-les dans des boîtes hermétiques. Vous limiterez ainsi les déchets et gagnerez de la place dans votre sac à dos ;

    • - Ne jetez pas de déchets sur le sol, même s’ils sont biodégradables. S’il n’existe pas de poubelles à proximité, rassemblez-vos détritus dans un sac en tissu recyclable et faites le tri à la maison ;

    • - Si vous fumez, ne jetez pas vos cigarettes dans la nature. En effet, elles mettent près de 15 ans à se dégrader et contiennent des composants toxiques pour la nature. Conservez donc vos mégots dans un petit cendrier portatif ;

    • - En ce qui concerne votre hydratation, bannissez les bouteilles en plastique et préférez-leurs des gourdes en aluminium ou des bouteilles isothermes. Légères et pratiques, elles vous permettront de mieux gérer vos déchets et de boire à votre convenance, chaud comme froid ! ;


 


    • - Enfin, côté hygiène, privilégiez les gels hydroalcooliques pour vous laver les mains ainsi qu’un savon solide pour votre hygiène quotidienne. En effet, bien que pratiques, les lingettes de toilette restent une solution peu écologique.

Chaque déchet a un impact direct sur la faune et la flore. En apprenant à mieux les gérer et en adoptant ces quelques gestes, vous contribuerez, à votre échelle, à la sauvegarde de notre belle planète.

Opter pour des équipements astucieux

Envie de randonner de manière responsable et astucieuse ? Sachez qu’il existe des équipements parfaitement pensés pour vous permettre d’y parvenir. C’est notamment le cas :

    • - De la vaisselle jetable, biodégradable et compostable : en bois, ramie ou fibre de canne à sucre, cette vaisselle est particulièrement solide, résistante à la chaleur, et très légère ;

    • - Des boîtes hermétiques rétractables : une fois vide, ces contenants se rétractent et vous offrent un véritable gain de place dans le sac à dos ;

    • - De la poche à eau et de sa pipette : la poche à eau s’insère directement dans votre sac de randonnée et la pipette vous permet de vous hydrater sans avoir à sortir la gourde du sac. Une excellente alternative à la bouteille en plastique ! ;

    • - Du sac de randonnée doté de fixations intégrées sur les bretelles : idéal pour bloquer votre poche à eau et sa pipette.

 

Trier les déchets après la randonnée

Après votre randonnée, n’oubliez pas de trier vos déchets à la maison. Sans cette étape, les détritus ne pourront pas être recyclés et finiront en centre d’enfouissement. Pour réussir votre tri, rien de plus simple : utilisez 3 sortes de bacs de couleurs différentes :

    • - Un bac jaune pour les bouteilles en plastique, les emballages en métal et les cartons ou papiers ;

    • - Un bac gris pour vos déchets alimentaires et résiduels ;

    • - Un bac vert pour vos bouteilles, flacons ou bocaux en verre.


Cette opération de tri, simple et rapide, offrira peut-être une seconde vie à vos déchets !