12.03.2019

Les Others à Stockholm


Qui mieux que les as du road-trip pour tester notre sac Chill Duffle, compagnon idéal de tous vos voyages ?
La team de Les Others, LE magazine indépendant pour les amoureux d’aventure, est partie en weekend à Stockholm, avec le sac Lafuma Chill Duffle. L’occasion d’un test en conditions réelles, mais aussi de découvrir Stockholm, la capitale verte de l’Europe.

Chez Les Others, on pense qu’il est possible de concilier la ville, la nature et l’aventure, tout en consommant de façon intelligente et responsable. Il était donc naturel de s’allier à Lafuma, dont le label Low Impact inscrit ses produits dans une démarche d’éco-conception et d’éco-responsabilité.

Pourquoi Stockholm ?

Quelle meilleure destination que Stockholm, pour tester de tels produits ? La capitale suédoise est considérée comme l’une des villes les plus vertes au monde, et a même été élue « capitale verte d’Europe » en 2010. Un rapide coup d’œil sur une carte suffit à comprendre pourquoi : les parcs et espaces verts couvrent 40 % de la ville ! Recyclage des déchets, panneaux solaires, pistes cyclables, récupération de l’eau de pluie… C’est décidé : on fait nos sacs pour un week-end à la découverte de la « Grön attitude » suédoise. Un voyage entre ville et nature que l’on a entrepris équipés du sac Chill Duffle de Lafuma. Pratique et efficace avec ses 3 modes de portage, testé et approuvé sur le terrain !

On aurait aimé éviter, par souci écologique, mais pour un week-end, il était difficile de se rendre à Stockholm autrement qu’en avion. On arrive donc à Arlanda, le principal aéroport de la capitale. Inutile de s’y attarder : la taille du Chill Duffle lui permet de nous accompagner en cabine et aucune formalité n’est nécessaire pour entrer en Suède. On file donc directement vers les quais de l’Arlanda Express qui nous dépose à T-Centralen, la gare centrale, en à peine 20 minutes. Ce train est le moyen le plus rapide mais aussi le plus éco-friendly de rejoindre le centre-ville, labellisé 100% électricité renouvelable. Écolo avant l’heure, Stockholm est l’une des villes européennes qui émet le moins de gaz à effet de serre, privilégiant des alternatives aux énergies fossiles, comme le solaire ou les bio-carburants.

Découvrir la ville : à pied, à vélo, en bus ?

Stockholm n’est pas très étendue et en grande partie piétonne. Quelques minutes de marche, le Chill Duffle en bandoulière, et on arrive déjà à notre hôtel, en plein cœur du quartier commerçant de Norrmalm. On défait nos affaires et on attrape notre sac à dos Original. Léger et confortable pour explorer la ville, il conserve un design hérité des débuts de la marque, en 1930. Une esthétique outdoor qui correspond tout à fait à la capitale suédoise tout comme à notre état d’esprit. Et si, à l’aller, on avait pu y transporter nos ordinateurs grâce au compartiment adapté, on y case aussi facilement un appareil photo, une doudoune légère, un guide et une bouteille d’eau. Juste ce qu’il faut ! Mention spéciale aux poches extérieures qui permettent de dégainer rapidement un carnet et un stylo.

On emprunte des vélos, le moyen de transport privilégié des Stockholmois dont la ville compte 760 kilomètres de pistes cyclables ! Direction l’île de Djurgården. Cette ancienne réserve de chasse royale fait partie de l’Ekoparken de Stockholm, premier parc national protégé urbain au monde. L’île n’est pratiquement pas habitée, mais au-delà de la forêt, des vastes étendues d’herbe et des plages où se baigner, on trouve aussi des musées, hangars à bateaux et petits cottages en bois. On en oublierait presque qu’on est en plein cœur d’une capitale européenne.

La capitale verte de l’Europe

On prend notre première pause déjeuner suédoise dans les jardins de Rosendals, une ancienne école de paysagiste investie par une association à but non lucratif, avec des champs de fleurs, des vergers, des potagers gérés selon les principes de la biodynamie, des roseraies et de grandes serres blanches pleines de charme. Les aliments vont directement du potager au café, et rien ne doit être gâché ! Des valeurs qui nous sont chères et qui valent également pour une toute autre spécialité suédoise : le second hand et les marchés aux puces. Ici, c’est une institution. Un petit tour en ferry pour rejoindre l’île de Södermalm et on part découvrir le marché d’Hornstull, ses vinyles, porcelaines, livres au parfum du passé et œuvres d’art démodées.

Le kayak en ville, c’est possible !

Le lendemain matin, une activité plutôt insolite nous attend. À cheval entre la mer Baltique et l'embouchure du lac Mälar, Stockholm s’étend sur quatorze îles ! L’eau, omniprésente, représente environ 30 % de la superficie de la ville et lui vaut le surnom de Venise du Nord. La Baltique étant une mer fermée, les vagues se font rares. Des conditions idéales pour une sortie en kayak ! Ça tombe bien, on peut en emprunter à l’hôtel. Drôle d’expérience que d’arpenter les rues en promenant son embarcation. Mais ça n’a pas l’air d’étonner qui que ce soit ici. Une fois à l’eau, on profite d’une vue complètement différente sur la ville.

Stockholm et ses 30 000 îles

Et puisqu’on est sur l’eau, autant ne pas s’arrêter là. Cet après-midi, on part pour l’archipel de Stockholm et ses… 30 000 îles ! La plupart sont de vraies petites bulles de nature préservée, entre lacs, forêts, plages et maisons en bois colorées. Tous les Stockholmois sont liés d’une manière ou une autre à l’archipel. Certains y ont une résidence secondaire, d’autres un bateau dont ils profitent le week-end. Nous, on a pris la direction de Utö, une petite île à moins de deux heures de la capitale, facilement accessible en train et bateau. Retour à l’hôtel pour remballer nos affaires dans le Chill Duffle. Son volume permet de tout y ranger : magazines, appareil photo, et même la doudoune qui reste facilement accessible, et dont en aura bien besoin, une fois au bord de la Baltique ! En quelques secondes, le Chill Duffle se transforme en sac à dos grand format, très pratique pour passer sans encombre d’un mode de transport à un autre.

Sur l’île, le dépaysement est total. Ancienne réserve de chasse royale et aujourd’hui zone naturelle protégée, Utö abrite une faune incroyable. Des biches gambadent librement à quelques mètres à peine de nos stugas, ces fameuses petites cabanes en bois rouges. Après s’être réveillés au chant des oiseaux, on se prépare pour une randonnée autour de l’île, l’activité préférée des Suédois. À l’ombre des sapins et battus par l’air marin, on est bien contents d’avoir emporté vestes et k-ways dans nos sacs à dos !

C’est avec un coucher de soleil exceptionnel sur la Baltique que s’achève notre séjour. Une parenthèse suédoise rendue possible par Lafuma et ses produits adaptés tant à la ville qu’à la mer ou la campagne. Le Chill Duffle et tous les produits Lafuma nous auront suivi partout, du centre-ville au fond des bois, de l’avion au train en passant par le bus, le ferry, le vélo et même le kayak !