08.10.2021

Qu'est ce que la marche nordique ?


Envie de pratiquer une activité qui change de la classique randonnée et du trail ? Optez pour la marche nordique, combiné musclé de ces deux pratiques sportives. Zoom et éclairages sur cette discipline nouvelle qui gagne de plus en plus d’adeptes.
Définition de la marche nordique
La marche nordique est une randonnée dynamique sous forme de marche active et rapide qui se pratique à l’aide de bâtons. Elle se situe entre la marche rapide et le trail running et s’exerce généralement en montagne ou sur terrains accidentés.
À qui s’adresse la marche nordique ?
La bonne nouvelle est que tout le monde peut pratiquer la marche nordique. Il suffit de choisir au préalable le parcours de randonnée adapté à son niveau et sa préparation pour éviter les accidents et d’être facilement découragé. Le défi principal de cette discipline est d’essayer d’arriver au terme de son parcours le plus rapidement possible.

équipement de la marche nordique

L’équipement pour la pratique de la marche nordique se doit d’être léger et se choisit selon le climat et la région où le marcheur se situe :

  • Les chaussures : comme tous les sports de marche/course, le choix des chaussures est important. Les chaussures de trail ou de marche d’approche peuvent convenir pour cette discipline. Il existe également des chaussures spécialement adaptées au Fast-Hiking. Légères et à tige basse, elles possèdent une structure renforcée pour protéger parfaitement les chevilles comme les chaussures de randonnée. Les porter avant votre départ est fortement conseillé pour votre confort et votre sécurité sur terrain accidenté.
  • Les bâtons : ils sont indispensables pour vous aider à gravir les sommets en montagne et garder équilibre et stabilité en descente. Optez pour des bâtons en aluminium pour un matériel à la fois léger et pérenne ou utilisez vos bâtons de trail si vous en possédez déjà.
  • Les vêtements : ils doivent être légers, respirants et compressibles. Ceux utilisés en trail ou randonnée conviennent parfaitement. Veillez à respecter le système des 3 couches de vêtement pour progresser confortablement en montagne face aux changements de températures fréquents : une couche de base respirante pour être au sec, une couche intermédiaire d’isolation pour conserver la chaleur et une couche imperméable pour protéger des blessures, des intempéries et évacuer la respiration.
  • Le sac à dos : il doit être ergonomique et léger. Une capacité comprise entre 12 et 20 litres est suffisante. Choisissez-le avec une poche à eau intégrée pour un gain de place au lieu d’acheter une gourde. Le volume du sac est à adapter en fonction du type de parcours : selon la durée/type de randonnée, il doit être plus imposant pour emporter un sac de couchage, un coupe-vent, de la nourriture, etc. Le traileur peut éventuellement utiliser son sac habituel pour des parcours de courtes distances.

Les bénéfices de la marche nordique

  • La marche nordique est un bon complément d’entrainement. En complément du trail, vous améliorez votre technique dans les dénivelés et vous participez à préserver vos articulations des chocs.
  • Vous travaillez votre système cardio-vasculaire dans la zone d’endurance fondamentale (<70-75% FCM), brûlez des graisses, améliorez votre résistance à l’effort et développez vos performances.