08.09.2021

Randonner grâce au train dans le Massif central


Et si le train était la solution idéale pour randonner ?
À l’occasion du second épisode du podcast Toute une montagne !, notre Outdoor Sentinel Patrice, vous propose de découvrir le Massif central via un mode de transport plus éco-responsable que la voiture, et possédant plusieurs avantages pour accéder aux sentiers de randonnée.

Randonner grâce à la ligne du Cévenol

Cette voie, classée parmi les 10 plus belles lignes d’Europe par le quotidien The Guardian, relie Clermont-Ferrand et Nîmes. Elle donne accès à de multiples sentiers de randonnée. Presque chaque gare de cette ligne vous permet de rejoindre un GR, GRP.

Le GR70 : le Chemin de Stevenson

Nombreux sont les randonneurs qui aimeraient parcourir le Chemin de Stevenson sur une dizaine de jours. La ligne du Cévenol peut être votre allié en vous amenant jusqu’à Langogne et vous récupère une fois votre périple terminé, à Alès.

Le GR300 : le Chemin de St Michel

Depuis son point de départ dans le Puy-en-Velay, les premiers kilomètres du Chemin de St Michel suivent assez fidèlement la ligne du Cévenol. Grâce au train, il peut donc vous être facile d’organiser un mini trek et de choisir la distance qu’il vous convient de parcourir entre le Rocher de Saint Michel d’Aiguilhe et Clermont-Ferrand.

Le GR470 : chemin de la Margeride

Ce GR moins connu des randonneurs, parcourt notamment les Gorges de l’Allier sur une dizaine de kilomètres. Ce « petit coin de paradis » n’est d’ailleurs accessible qu’à pied, en train ou en canoë. Grâce au train, vous pouvez prévoir une itinérance de 3 à 4 jours, autour de ces gorges, en descendant par exemple à la gare de Langeac, marcher jusqu’à Langogne ou Monistrol puis redescendre en canoë et reprendre le train ensuite.

Itinérance depuis la gare de Villefort

Depuis cette gare de la ligne du Cévenol, une multitude de chemins de randonnée peuvent être empruntés. Pour notre Outdoor Sentinel, cette gare est un « nœud pour la pratique outdoor ».

Le Tour du Chassezac

Il est par exemple possible de vous rendre au village de la Garde-Guérin, point de départ pour effectuer le tour de la rivière sauvage, le Chassezac. Cette boucle peut être réalisée en 2 ou 3 jours et il est possible de trouver sur la route de quoi vous restaurer. Pour repartir ? Vous n’aurez qu’à reprendre le train à Villefort.

Le Mont Lozère et le Chemin de Stevenson

Le Mont Lozère est connu pour être traversé lui aussi par le Chemin de Stevenson. Depuis la gare de Villefort, il est facile de rejoindre ce GR.

Le GR 68 : le Tour du Mont Lozère

Sentier moins emprunté que les autres, ce GR situé dans le massif du Mont Lozère vous fera découvrir le pont du Tarn et ses sources. Grâce à cet itinéraire, vous aurez également l’occasion de passer près du Pic Finiels et d’explorer des lieux « plus secrets » du Mont Lozère.

Le GRP Le Cévenol

Depuis Villefort, vous pouvez également partir du côté de l’Ardèche, rejoindre le GRP du Cévenol pour aller en 4 ou 5 jours jusqu’au Tanargue.

Voyager entre la ligne du Cévenol
et la Translozérienne

Après être descendus à la gare de Villefort et avoir traversé le Mont Lozère, Patrice vous propose une autre itinérance, vous faisant rejoindre une seconde ligne du Massif central, la ligne translozérienne.
Une fois le Mont Lozère parcouru, vous avez la possibilité de vous aventurer encore plus loin dans le Massif central en explorant la montagne du Goulet, puis reprendre le train dans la commune de Bagnols-Chadenet. De là, vous pourrez prendre la ligne translozérienne, reliant la voie du Cévenol et celle de l’Aubrac, deuxième axe mythique du Massif central.
La Translozérienne traverse Mende et permet elle aussi de rejoindre de nombreux GRP comme celui de la Tour de Margeride, le GR Stevenson ou encore le GR4.

Randonner grâce à la ligne de l’Aubrac

Cette ligne relie Clermont-Ferrand et Béziers. Pour notre Outdoor Sentinel, emprunter le train sur cette ligne a deux grands atouts :
- Traverser le plateau de l’Aubrac, un très beau spot du Massif central pour randonner.
- Traverser l’un des joyaux du patrimoine ferroviaire : le viaduc de Garabit, réalisé par Gustave Eiffel.

Les conseils pratiques pour randonner grâce au train dans le Massif Central

Privilégier les randonnées de plusieurs jours

Les lignes ferroviaires du Massif central étant menacées, le passage des trains se fait parfois plutôt rare. Certains ne passent qu’une à deux fois par jour et il arrive que leurs horaires ne soient pas adaptés aux sorties d’une journée.
Si vous souhaitez profiter de vos aventures en plein air sans vous presser, le mieux est d’envisager de planifier une randonnée sur plusieurs jours. Vous pourrez être un peu plus souple vis-à-vis des horaires des trains.

Être matinal

Il arrive que le premier train de la journée passe aux alentours de 6h et que le second soit mis en service en fin de matinée ou début d’après-midi. Selon l’itinérance que vous avez planifiée, il peut être bien de se lever tôt et prendre le premier train pour profiter au mieux de votre journée de randonnée.

Acheter seulement son billet aller

Encore un conseil pour vous permettre d’être plus souple, Patrice a pris pour habitude de n’acheter que son billet aller et de prendre le retour une fois seulement arrivé à la gare pour repartir chez lui. Cela vous donne la possibilité d’adapter votre itinéraire selon vos envies au cours de la marche.

Prendre en compte les correspondances entre trains

Les trains étant rares, mieux vaut prévoir une plage horaire assez large entre les correspondances que vous pourriez avoir entre certains trains.

Anticiper les retards

Ce conseil s’adresse principalement à ceux souhaitant organiser une randonnée sur une journée. Patrice préconise de ne pas chercher à faire trop de kilomètres sur une randonnée d’un jour car il faut également prendre en compte les éventuels retards de trains et des correspondances. Pour ceux souhaitant marcher plusieurs jours, prévoyez que votre dernière étape soit plus courte que les autres, d’environ 8 à 10 km pour être sûr de ne pas rater votre train.

Vous pouvez retrouver des idées supplémentaires d’itinéraires de randonnées sur le blog créé par notre Outdoor Sentinel : Les Terres du Milieu.
Vous y trouverez :
- Des itinéraires de randonnée pour une journée
- Une carte interactive pour découvrir toutes les lignes de train vous permettant de randonner en limitant votre empreinte carbone sur l’environnement.

Découvrez d’autres conseils pour randonner avec le train en écoutant le podcast Train + rando en entier :