10.09.2017

Le bon sac pour le bon couchage


En déplacement pour une randonnée sportive avec une nuit en bivouac, en refuge ou pour dormir dans le camion, le sac de couchage devient votre lit… et l’un de vos accessoires les plus importants ! Autant dire qu’il faut soigner son choix pour profiter au mieux des longues heures passées avec lui. Poids, encombrement, confort, chaleur : à vous de choisir !

 



 

C'est un produit qui doit être relax et familier


Le sac de couchage est l’accessoire auquel on prête peu attention. On le choisit sans trop savoir, noyé dans les termes techniques, pour se concentrer au final sur le prix. 

 

En réalité, choisir le bon sac de couchage n’est pas difficile, « c’est un produit qui doit être relax et familier, on peut se faire plaisir avec un sac facile, confortable, compactable et doux… sans se concentrer uniquement sur les performances techniques », insiste François Lefebvre, le chef de produit équipement de Lafuma. Il suffit pour cela de comprendre les caractéristiques les plus stratégiques d’un sac de couchage. Le premier critère, c’est sa performance thermique, le second, l’encombrement une fois dans sa housse (et donc le poids) et enfin : son niveau de confort.

 
Trois modèles pour trois températures

Commençons par la température. « Les différents modèles de sacs de couchage sont facilement comparables entre eux grâce aux normes de température : 10°C, 5°C, 0°C etc. Un laboratoire indépendant vérifie cela. Parmi les trois températures mentionnées pour chaque modèle, il faut vous concentrer sur la plage située entre la température indiquée de transition et la température indiquée de confort. Une troisième température est qualifiée d’extrême : ne vous y fiez pas, vous passeriez la pire nuit de votre vie ! », détaille François.

 
 



Le volume et le poids déterminent l'usage

Le second point est plus important qu’il n’y parait : le volume du sac dans sa housse, bien compressé pour le transport. « Chez Lafuma, le Yukon 5 est presque 4 fois plus volumineux que l’Active 10 (12 litres contre 3,5 litres) et presque trois fois plus que l’Active 5 (5 litres) », précise-t-il. Pourquoi est-ce important ? Car la volume et le poids déterminent l’usage : un sac léger et petit est idéal pour la randonnée avec sac à dos (c’est le cas de la collection MixWarm par exemple), à l’inverse, un sac plus volumineux et plus lourd (qui gagnera logiquement en confort, comme dans la gamme Yukon, avec ses matières plus épaisses et plus cosy) est réservé pour les déplacements en voiture d’un camping à l’autre.

Toutes ces informations sont clairement indiquées sur chaque modèle pour faciliter votre navigation dans les différentes gammes, recouvrant les trois types d’usages principaux :

 
La gamme
Active


Des sacs très compressibles en matières synthétiques. Le synthétique s’entretient mieux que le duvet, il est plus polyvalent et vise les usages sportifs, comme des explorations en itinérance. Par exemple, pour « une rando de plusieurs jours, au mois de juillet dans les Alpes de Haute-Provence, de cabane en bergerie, il ne fera jamais moins de 10°C, l’Active 10 est tout indiqué », explique François. Dans le désert, en revanche, les nuits peuvent abaisser le thermomètre et un Active 5 est recommandé.

La gamme Mix Warm


Contient du duvet en majorité, dont la propriété est d’avoir un rapport volume/isolation thermique excellent. En résumé : c’est chaud, c’est léger et c’est très compressible ! Le sac en duvet apporte un boost de chaleur sans rajouter du poids, l’option idéale pour un trekking dans le désert d’Atacama avec des nuits à 0°C ou sur le fameux tour des Annapurnas.

La gamme
Yukon


Des sacs moins compressibles qui se distinguent par leur toucher agréable et un vrai bonus cocooning. Ce sont des sacs parfaits si vous n’avez pas besoin de les porter sur le dos, pour dormir chez des amis, dans un camping-car ou autour d’un feu de camp. Ce sont de véritables couettes !

 

Enfin, en guise de clin d’oeil pour ceux qui cherchent la version la plus confortable possible : le Cotton 0 ou 5 XXL. C’est un modèle hors-catégorie ! Un produit spécial, plus large et plus épais que sa version Yukon, et intégralement en tissu polycoton pour une utilisation dans un camping-car par exemple, comme une couette douillette. Evidemment, il n’est pas prévu pour votre sac à dos car il pèse un peu plus de 2 kilos pour 20 litres de volume une fois compressé ! Le confort a un poids !

Un produit spécial, plus large, plus épais que sa version Yukon

 

Texte: Guillaume Desmurs