Rising change for the planet

Chaîne de production responsable

#risingchange

Depuis la production des matières qui viendront composer nos produits jusqu’au transport et au packaging, nous faisons en sorte de réduire notre impact négatif sur l’environnementmais aussi de maximiser notre impact positif à toutes les étapes.

Découvrez l’envers du décor !


65%

de nos produits sont réalisés dans des usines auditées sur leurs pratiques sociales et environnementales

23%

de nos pièces textiles sont fabriquées dans des usines de proximité qui nous appartiennent, en Hongrie et Tunisie (2020).

Nos partenaires de production


Connaître l’ensemble de notre chaîne de production nécessite une attention quotidienne à la relation que nous entretenons avec nos fournisseurs et partenaires.

Nous maîtrisons très bien le premier niveau de fournisseurs (confection de nos produits) ainsi qu’une grande partie du second niveau de fournisseurs (fabricant de matières).

Nous prévoyons de développer cette démarche de transparence pour avoir une visibilité à 100% de notre chaîne de production en 2023.

Audits sociaux et environnementaux

Nous menons une politique d’audit sociaux et environnementaux qui permet de suivre et de faire progresser nos partenaires de production vers plus de responsabilité.

Nous utilisons pour cela le référentiel SEDEX SMETA 4 piliers. Il s’agit du format d’audit le plus utilisé dans le monde.

La méthodologie SMETA utilise le code ETI (Ethical Trade Initiative) et la législation locale comme outil de mesure.

Elle comprend quatre modules :

  • Santé et sécurité
  • Normes du travail
  • Environnement
  • Éthique commerciale

Code de bonne conduite

Chaque collaboration avec un partenaire de production implique que celui-ci signe notre Code de bonne conduite, qui explicite ce que nous attendons de nos fournisseurs en matière de droits de l’Homme, de pratiques commerciales, de relations de travail, de santé et de sécurité et d’autres sujets liés aux pratiques responsables et durables.

Télécharger notre code de bonne conduite

Transports


En 2019, voici la répartition des modes de transport de nos produits en provenance de nos fournisseurs :

67% par voie maritime (Asie)
14% par voie aérienne (mais nous travaillons pour réduire ce chiffre chaque saison)
8% par camion (proche Europe)
10% par Ferry (Tunisie)

Nous voulons privilégier au maximum les modes de transports de nos produits par voie maritime pour réduire nos émissions de CO2.

Nous testons actuellement le transport par voie ferroviaire en provenance de la Chine, pour réduire encore plus cet impact et gagner en réactivité.

7%

de nos émissions de CO2 proviennent du transport de nos marchandises, et le transport aérien, très émetteur de CO2, représente 93% de cet impact.

Packaging


L’industrie textile utilise depuis longtemps des sacs en plastique, appelés “polybag” pour emballer et protéger les produits pendant leur transport depuis le lieu de production et pendant leur stockage.

Nous réfléchissons à des solutions pour changer de matériaux et réduire les quantités de polybags utilisées chaque saison mais il est compliqué, voire impossible de s’en passer.

  • Aujourd’hui nos polybags sont fabriqués majoritairement en Polyéthylène basse densité (LDPE), que nous allons progressivement remplacer par des alternatives recyclées.
  • Nous utilisons environ 1,5 million de polybags par an, soit environ 45 tonnes de plastique. Nous allons repenser notre modèle pour réduire cette consommation et supprimer les polybag là où ils sont inutiles.

Nous étudions également la possibilité d’utiliser des sacs réutilisables pour l’envoi de nos produits aux consommateurs via les commandes sur notre site internet. Un concept que nous généralisons en 2024.

Management des produits chimiques


Fabriquer des produits exempts de substances chimiques qui pourraient être nocives pour l’homme ou l’environnement est notre priorité. C’est pourquoi nous avons établi une liste des substances chimiques que nous ne voulons pas voir dans nos produits (Restricted Substance List).

Cette liste est communiquée à nos partenaires de production afin de les informer sur les substances indésirables que nous interdisons dans les procédés de fabrication évitant ainsi leur présence sur les articles finis.

Nous avons établi notre RSL sur des exigences fortes qui s’appuient sur les textes réglementaires européens (REACH) et internationaux, mais également sur les critères imposés par les référentiels les plus contraignants comme Bluesign, GOTS et en particulier Oekotex Standard 100 dans sa version DETOX to ZERO, démarche initiée par Greenpeace en 2011.

D’année en année, nous faisons évoluer cette liste en assurant un suivi à la fois des réglementations mais aussi des connaissances nouvelles sur les risques encourus par l’utilisation de certaines substances, sur la santé et l’environnement.

60%

de nos matières sont certifiées Oeko-tex® ou Bluesign®

Stratégie de sortie des pfc

Le traitement de déperlance appliqué sur nos tissus externes permet aux gouttes d’eau de rouler sur le vêtement et les empêche donc de l’imprégner.

Ce traitement chimique essentiel au fonctionnement des vestes imper-respirantes est composé historiquement de substances « Carbonofluorées » (PFC).

Depuis 2011 et le rapport de l’association Greenpeace, ces substances sont pointées du doigt pour leurs effets néfastes sur la santé de l’homme et sur l’environnement.

Nous changeons progressivement nos traitements de déperlance pour faire disparaître ces substances de nos produits à l’horizon 2025.

84%

de nos produits avec traitement de déperlance sont, aujourd'hui, PFC free.

Retour vers
nos 6 piliers